Hygiène cabinet médical

L’hygiène du cabinet médical : les produits Anios

L’hygiène en cabinet médical

L’hygiène en cabinet médical est primordiale. En effet, les médecins doivent répondre à des normes d’hygiène strictes au sein de leurs cabinets pour pouvoir assurer la qualité des soins. Il existe un grand nombre de produits pour qu’un cabinet médical et son matériel soient propres. Ainsi, la désinfection des surfaces et des matériels grâce à des produits antiseptiques est indispensable au quotidien des professionnels de santé.

L’hygiène médicale comporte 3 phases :

– Le lavage des mains

– Le nettoyage et la désinfection du matériel médical, des dispositifs médicaux, et des instruments

– La désinfection des sols et surfaces du cabinet médical

L’hygiène des mains

Les mains sont constamment en contact avec des éléments propices au développement et à la transmission de bactéries. C’est pourquoi il est primordial de consacrer une attention très particulière à l’hygiène liée aux mains. Effectivement, des gestes simples et efficaces peuvent réduire les risques de transmission aux patients comme aux médecins. L’utilisation, par exemple, d’un gel hydro-alcoolique ou le changement de gants entre chaque auscultation permet de garder une hygiène irréprochable entre chaque patient.

L’hygiène des matériels et des surfaces

Même si l’hygiène des mains est une priorité dans un cabinet, il ne faut éviter de négliger l’hygiène de vos supports et des outils de travail. Respecter l’hygiène d’un cabinet médical à tous les niveau est nécessaire pour être satisfaisante. Se laver les mains régulièrement est inutile si l’hygiène du cabinet n’est pas optimale, puisqu’une fois en contact avec un objet non aseptisé, les mains sont à nouveau couvertes de bactéries. Par ailleurs, les patients sont porteurs de nombreux microbes. Chaque appareil médical entrant en contact avec le patient devient alors porteur de bactéries, tout comme le support sur lequel le médecin pose cet appareil. Pour maximiser l’hygiène d’un cabinet, il faut donc aussi désinfecter les matériels d’auscultation, comme les surfaces au sein d’un cabinet.

Solution / Gel hydroalcoolique :

Décontamination par friction hydro-alcoolique

Pour éviter la propagation ou la contamination des maladies dans les centres de soins, l’utilisation de produits d’entretien et de nettoyage est indispensable.

Désinfection instrumentation (nettoyants pré-désinfectants)

Aniosyme XL3

aniosyme xl3

 

Désinfectant haut niveau Stéranios 2 %

désinfectant haut niveau stéranios 2

 

Désinfectant haut niveau Stéranios 20 %

anios

 

Aniosyme DD1

aniosyme dd1

 

Hexanios G+R

pré-désinfectant hexanios g+r

 

Les Bandelettes de contrôle Stéranios permettent de vérifier l’efficacité du bain de trempage.

La pré-désinfection est une étape préalable indispensable à la désinfection ou à la stérilisation. Elle combine une action nettoyante à une première action antimicrobienne afin d’éviter la contamination de l’environnement et de protéger le personnel lors de la manipulation des instruments. La désinfection des instruments permet de réduire d’au moins 105 le nombre de micro-organismes présents sur l’instrumentation.

Lire aussi -  EHPAD : optimiser le parcours de soins des résidents

3 principes de base permettent de garantir l’efficacité de la pré-désinfection :

– Respecter les concentrations de produit. Ex : 0,5 % une pression de pompe de 25 ml pour 5L d’eau

– Respecter le temps de contact (trop court : pas de garantie d’efficacité / trop long : risque corrosif pour le matériel)

– Renouveler les solutions de trempage (en fonction de l’étiquette)

La Désinfection de l’instrumentation médicale (Haut niveau)

Protocole réalisé avec les produits décontaminants Anios Steranios, ou Aniosyme et bac de trempage Anios.
Solutions en désinfection des instruments chirurgicaux.
Utiliser un Instrubac de type professionnel sans fente. Nettoyage et pré-désinfection obligatoires au préalable. Temps de conservation maximum : 7 jours (à valider par bandelette de contrôle). Après séchage, conserver le DM le plus aseptiquement possible.

Instruments de chirurgie Thermo-résistants

Les instruments doivent être immergés dans un bac de décontamination ou dans un bac à ultrasons, dans une solution nettoyante pré-désinfectante comme : Hexanios G+R, Aniosyme DD1.
Le temps de contact nécessaire dépend du degré de concentration de la solution.
Après avoir nettoyé et rincé les instruments à l’eau claire, il faut les sécher avec un champ.
Ensuite, mettre les instruments en sachet de stérilisation. Ces derniers doivent subir un cycle complet de stérilisation dans un autoclave à vapeur d’eau.

Les instruments de chirurgie thermosensibles doivent être nettoyés selon le même protocole que les instruments thermo-résistants, puis immergés dans une solution désinfectante appropriée : par exemple = Stéranios
Ils doivent ensuite être rincés à l’eau stérile et essuyés avec un champ stérile.

Les Linget’Anios sont imprégnées d’une solution nettoyante et désinfectante pour le traitement, entre deux patients, des surfaces, des structures externes des équipements, des dispositifs médicaux non immergeables et non invasifs (stéthoscopes, tensiomètres, marteaux à réflexes,…).

Les lingettes Wip’Anios Excel sont imprégnées d’une solution détergente et désinfectante pour le traitement des surfaces, des dispositifs médicaux non immergeables et non invasifs, et pour l’essuyage des gaines d’endoscopes lors du traitement préliminaire avant immersion.

Nettoyage et Désinfection des sols

Produits Anios Surfanios Premium

Il faut éliminer la solution détergente désinfectante après chaque usage, et respecter le protocole en vigueur dans l’établissement de santé.