Attention aux démarchages abusifs : « 60 millions de consommateurs » dénonce !

Dans son numéro de mars 2021, le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur les pratiques de sociétés opportunistes qui surfent sur la loi « Défibrillateur cardiaque ». En effet, la loi n° 2018-527 du 28 juin 2018 impose aux Établissements Recevant du Public (ERP) de s’équiper en DAE (Défibrillateur Automatisé Externe). Le calendrier édité avec le décret d’application mentionne que les ERP de catégorie 5 doivent être en conformité au 1er janvier 2022… Mais uniquement pour :

  • Les structures d’accueil pour personnes âgées ;
  • Les structures d’accueil pour personnes handicapées ;
  • Les établissements de soins ;
  • Les gares ;
  • Les hôtels-restaurants d’altitude ;
  • Les refuges de montagne ;
  • Les établissements sportifs clos et couverts ainsi que les salles polyvalentes sportives.

60 millions consommateurs DAE dénonce les pratiques abusives

 

S’il est tout de même possible de s’équiper pour l’ensemble des ERP de catégorie 5, ces entreprises peu scrupuleuses jouent sur la législation sans en mentionner les détails. De nombreuses professions libérales sont alors démarchées avec un discours ambigu et se retrouvent engagées avec des contrats exorbitants, bien loin des conditions commerciales pratiquées sur ce marché… > En savoir plus sur le numéro en kiosque

 

Défibrillateurs : des contrats qui donnent mal au cœur

Mise à jour !

Enquête - Défibrillateurs : des contrats qui donnent mal au cœur

Enquête – Défibrillateurs : des contrats qui donnent mal au cœur

Depuis la parution de cet article (le 4 mars 2021), 60 millions de consommateurs a publié une enquête « Défibrillateurs : des contrats qui donnent mal au cœur ». L’association détaille la pratique de l’entreprise City Care. Elle démarche des TPE (Très Petites Entreprises) et professionnels indépendants pour leur faire souscrire un contrat de location de défibrillateur. Arguant la loi « défibrillateur cardiaque », pour laquelle ils ne sont pas concernés, la société leurs facture jusqu’à 4 à 6 fois le coût réel d’un défibrillateur, consommables et maintenance inclus ! « Il s’agit d’un contrat quinquennal quasiment impossible à remettre en cause, y compris en cas de cessation d’activité ou de déménagement. « Sa durée est fixe, c’est un engagement, admet Patrick Fornas [Président de City Care]. Elle est alignée sur les cinq ans de garantie du matériel. », explique l’article.

 

Par ailleurs, City Care s’appuie sur son partenariat avec Sauv Life pour créer une confusion dans l’esprit des commerçants. En effet, Sauv Life est une association de citoyens-sauveteurs géolocalisés qui interviennent sur demande du SAMU. La carte de la « collaboration avec le SAMU » est alors mise en avant pour accréditer le discours et faire pression. Cependant, « Citycare et sa marque Protection Life sont d’importants donateurs de Sauv Life. En échange, ces derniers recommandent leur matériel », précise 60 Millions de consommateurs… Une collaboration bien huilée avec pour point d’orgue l’attribution d’une « prime d’aide de mise en place par le gouvernement » pour l’acheteur. Ce dernier s’engage à fournir « en échange des contacts susceptibles d’être démarchés. »

>> Retrouvez les témoignages dans l’enquête publiée le 24 mars 2021 sur le site de 60 Millions de consommateurs et leurs précieux conseils pour éviter tout préjudice.

 

Lire aussi -  J-50 pour être en conformité avec la loi "défibrillateur cardiaque" !

Comment choisir son prestataire ?

 

Le défibrillateur est un dispositif médical encadré par la loi et doit faire l’objet d’une maintenance régulière. Or, comme dans tout domaine et plus particulièrement dans celui-ci, il est préférable de sélectionner un interlocuteur avec de l’expérience dans ce secteur d’activité. Ainsi, la taille de l’entreprise et sa pérennité, l’importance de son Service Client, les normes ISO que possède le fabricant sont tout autant de critères importants.
Voici un exemple de liste non exhaustive de questions à se poser avant tout prise de décision :

  • Quelle est l’ancienneté de l’entreprise sur le marché ? Son activité historique ?
  • Qui sont ses clients (pompiers, SMUR, armée, cardiologues…) ?
  • Quel est le lieu de fabrication de son produit ?
  • Qui gère la maintenance ? Le Service Client est-il internalisé ou externalisé ?
  • Comment s’organise le Service Client (intervient-il à distance et/sur site) ? Est-il basé en France ?
  • Le Service Client est-il facile à contacter (e-mail ou ligne directe) ?
  • Y a-t-il un accompagnement à l’installation et à la formation ?
  • Quel est le coût global du défibrillateur, avec ses consommables et sa durée de garantie ?
  • Vérifier si l’entreprise possède bien les normes ISO sur la fabrication et la maintenance de ses appareils…

 

Retrouvez tous les conseils utiles à connaître avant d’acquérir un défibrillateur, dans le Guide complet du défibrillateur à télécharger gratuitement

Guide défibrillateur